Vente de matériel de ski, locations de skis, matériel de snowboard, accessoires sports d'hiver et vêtements de ski.

Comment choisir ses skis de randonnée ?

Le ski de randonnée nordique a beaucoup évolué ces dernières années. Aux alentours des années 1970, les skieurs nordiques utilisaient des skis de fond pour traverser les espaces naturels non damés.

De nos jours, les skis de randonnée nordique sont munis de carres en métal. Ces dernières années, les principaux fabricants ont innové. Les skis sont plus larges, ils peuvent avoir une forme parabolique permettant une meilleure glisse et une meilleure accroche. Il y a actuellement deux grandes lignes de skis sur le marché :

  • le ski de randonnée nordique aux lignes droites. Ce sont généralement des skis longs qui permettent de gagner en vitesse. Ils sont utilisés lors de grandes traversées.
  • le ski de randonnée nordique « tout terrain ». Plus solide et plus large que le précédent, ce dernier permet d’évoluer dans un milieu plus accidenté. Ce ski apporte de bonnes sensations de glisse.

Les largeurs des skis seront différentes suivants l’utilisation. Les skis peuvent être munis d’écailles. Le ski de randonnée nordique ne se farte pas. Il s’adapte à tout type de neige. Il faut cependant entretenir la semelle une à deux fois par an.

Le ski « backcountry » est généralement utilisé avec des peaux de phoques. Les peaux autocollantes seront utiles en terrains vallonnés ou pour tracter la pulka.

Le ski de randonnée nordique est plus large qu’un ski de fond et plus léger que le ski de montagne.

Le talon n’est pas maintenu et permet de réaliser des virages en télémark.

Ski

Le ski de randonnée nordique peut être muni de cales de montées.

Les skis

La largeur et la longueur des skis de randonnée sont variables suivant les marques et les utilisations. Les skis de randonnée nordique « classiques » dit de taille droite, le pratiquant utilise des skis à sa taille ou légèrement plus longs. Pour les skis « nouvelle génération », on utilise des skis à sa taille ou plus courts (jusqu’à 10cm).

Les skis plus courts réduisent la portance sur la neige, mais augmentent la maniabilité notamment dans les virages.

La longueur de la planche est exprimée en centimètres. On trouve sur le marché des skis de 159 cm à 215 cm. La largeur (ligne de cote) est définie en trois points : haut, milieu et bas des spatules. Elle est exprimée en millimètre. On trouve sur le marché des skis aux lignes de côtes suivantes (sidecut) : minimum (54|48|52 mm), maximum (98|69|88).